Visiteurs
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui21
mod_vvisit_counterHier16
mod_vvisit_counterCette semaine104
mod_vvisit_counterLa semaine dernière163
mod_vvisit_counterCe mois-ci521
mod_vvisit_counterLe mois dernier677
mod_vvisit_counterTous les jours44187

Online (Il y a 20 minutes): 1
Votre adresse IP: 54.81.83.207
,
Date: Jui 23, 2017
Archives
Derniers commentaires

PostHeaderIcon Nous sommes allés au Sénégal...

Dans le cadre du projet sur l'Afrique, les dortoirs des grands et grandes ont organisé une visite au centre d’éducation au développement et à la citoyenneté internationale, Gaia, de Lille. Celui-ci propose des ateliers d'immersion afin  de sensibiliser les  enfants par le jeu aux pays les plus pauvres. Il les plonge dans le Sénégal et l'objectif est de montrer qu’il y a d’autres choses au-delà des frontières et d'encourager la solidarité internationale. Les élèves de la classe de Cm2 de M. Lieb ont pu profiter de cet après-midi....

airgaa

Gaïa

On est allé dans une petite ville, il y avait des magasins de nourriture, de couture, de beauté, un garagiste, deux poissonniers et une cuisine. imgp1418

C'était trop bien surtout quand on a été faire le baptême de Fatou.

Le seul regret, c’est qu'on n'a pas pu vendre  le moteur du garagiste.

J'aurais voulu rester encore un peu plus longtemps.

Au Sénégal, ils n'ont pas de chance parce qu'il n’y a pas beaucoup d'école et de médecin.

 

Britanie

imgp1575imgp1551imgp1587

Gaïa

 

Je m'appelais Astou et  j'étais cuisinière avec Adja.

Nous avons préparé du jus de bissap. J'ai travaillé devant la boutique d’Atama.

Le bissap est une infusion à base de fleur d’hibiscus.

J’ai bien aimé cet après-midi car  je me croyais dans la peau d'une sénégalaise. A la fin, nous avons  fêté le baptême de l'enfant de Fatou.

J'ai adoré. Je trouve que les Sénégalais n'ont pas de chance car ils n'ont pas beaucoup d'argent.

 

Cassandra

imgp1587imgp1928imgp2099

Gaïa

 

Mon nom sénégalais était Amadou, j'étais chef du puits. Mon métier était artisan du puits et  réparateur de seaux de champ. J'étais seul à mon métier. J'avais besoin de fil, d'une aiguille et d’une chambre à air. J'ai aimé  cet après-midi à Gaïa, la reconstitution du village était réelle et c’était amusant et plaisant.

En France, nous sommes plus riches que les Sénégalais. Les enfants sénégalais sont 50 à 60 dans une classe. Nous avons aussi plusieurs saisons ; chez eux,  il fait  chaud tout au long de l'année.

Garry

imgp2065

Gaïa

A Gaïa, mon nom Sénégalais était Birama et mon métier était cordonnier. Je faisais des porte-bonheur aussi appelés gri-gri, des porte-monnaie. J'ai fait ce métier seul. On s'est bien amusé. Un groupe est parti en ville et l'autre au village. J'en faisais partie. Notre village était petit par rapport à la ville. On était une dizaine. C’était  très bien, on a bien aimé

Jérémy

Mercredi 16 novembre
Sénégal

 Je m'appelais: ABSA Je travaillais à l'école et dans un jardin. J'étais une élève avec Boubacar (Andy).

En premier on était dans un avion, j'étais à coté de Garry. On est arrivé au Sénégal et je suis montée dans un camion. On bougeait beaucoup, on est descendu du camion et on a visité le village.

Il y avait plusieurs métiers comme cultivateur, maîtresse d’école, infirmière, marchande, cuisinière et lingère.

Dans le jardin, on a pris les carottes qui étaient dans le sable. Puis on est allé à l'école. Au-dessus d'un cahier, on a trouvé 500 CFA. On a acheté deux bananes. Notre maîtresse nous a expliqué notre travail: écrire la date, faire un exercice de vocabulaire, balayer la classe.

Le chef du village nous a annoncé qu’il y allait avoir un baptême. Les cuisiniers ont préparé une fête, on a eu de la nougatine et du jus de bissap. Après le baptême, on est reparti et dans l'avion, j'étais a la même place.

Pauline

imgp1509imgp2068imgp1537

Mis à jour (Samedi, 14 Janvier 2012 12:32)

 

Ajouter un Commentaire

Tout commentaire injurieux et portant atteinte aux auteurs sera effacé.


Code de sécurité
Rafraîchir